Version bêta ou bêta test

Les termes « version bêta » ou « bêta test » sont utilisés dans le secteur informatique pour désigner la version d’essai d’un site internet ou d’une application avant sa commercialisation à grande échelle. Cette version plus aboutie que la version alpha, à pour rôle de révéler les différents bugs que pourraient rencontrer les utilisateurs, afin de les corriger avant la sortie de la version finale qui doit être totalement opérationnelle. La version bêta est différente du MVP (Minimum Viable Product) car elle dispose d’ores et déjà de toutes les fonctionnalités selon les spécifications du cahier des charges, que l’on devra retrouver dans la version finale.

En version bêta, chacune des fonctionnalités doivent être testées sur différents appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs, etc), mais également sous différents systèmes d’exploitation et navigateurs, afin de s’assurer de son bon fonctionnement pour tous les utilisateurs.

Bêta-testeurs : identification des bugs informatiques

La sortie d’une version bêta permet de recueillir auprès d’individus tous types d’avis et de commentaires sur les différentes fonctionnalités et caractéristiques du produit bêta-testé.

Surnommés “bêta-testeurs”, ces personnes commencent par exemple à utiliser l’application comme un utilisateur le ferait, une fois l’application commercialisée. Ces personnes ont pour mission de faire remonter au support techniques toutes les anomalies qu’ils rencontrent au cours de leur utilisation.

Actuellement, il existe deux types de bêta, la bêta ouverte ou la bêta fermée. Lorsqu’une bêta est ouverte, la version bêta est accessible au public. Chaque utilisateur devient alors un bêta-testeur, libre de faire ses retours sur les erreurs et autres bugs au support technique. Lorsque la bêta est privée, seul un petit groupe d’individus est sélectionné par la société à l’origine du produit informatique pour participer aux tests.

Certaines PME ou TPE prennent le parti d’ouvrir leur version bêta au grand public pour obtenir un maximum de retours, et pour permettre aux utilisateurs de se familiariser avec le produit. C’est notamment le cas d’Apple lors de la sortie d’un nouvel OS.