SSL, protocole de sécurité

L’acronyme SSL, Secure Socket Layer désigne un protocole de sécurité qui permet de sécuriser les échanges entre un réseau internet et un appareil connecté. Matérialisé par un petit cadenas situé à gauche de l’URL dans un navigateur, le SSL est utilisé pour se connecter à Internet en toute sécurité, notamment lors de certaines opérations sensibles comme les transactions bancaires. Le SSL protège les données de connexion de l’utilisateur comme son nom ou ses mots de passe. Concrètement, il génère un canal de communication sécurisé entre un serveur et un client avant avant l’authentification.

Installé sur un serveur, le SSL fonctionne à partir d’un cryptage de clé publique. Désormais il est devenu la norme en vigueur pour sécuriser la navigation sur les sites internet et les réseaux sociaux. Pour sécuriser sa propre structure et les données des utilisateurs, les entreprises possédant un site internet ou une plateforme doivent se procurer un certificat SSL auprès d’un hébergeur. Pour cela, elles doivent passer par une vérification auprès de l’Autorité de Certification. Dès que le certificat SSL est installé, les utilisateurs accèdent à une connexion sécurisée via un protocole « https ».

L’utilisation d’un protocole HTTPS

HyperText Transfert Protocol Secure est en réalité la combinaison du protocole HTTP et d’un certificat SSL. Ce protocole de transfert hypertexte sécurisé protège l’authentification d’un serveur et l’intégrité des données échangées. Pour cela, le serveur HTTPS associe le HTTP à un certificat SSL ou TLS (Transport Layer Security). Outre la sécurisation des données, en webmarketing on recommande d’utiliser un protocole HTTPS plutôt que HTTP, car cela a désormais un impact dans le référencement naturel (SEO) d’un site internet. Cela permet également de rassurer les utilisateurs avertis. Le HTTPS est un prérequis indispensable pour les sociétés e-commerce qui souhaitent utiliser certaines plateformes comme Google Shopping.