L’holacratie est une forme de management qui s’oppose au système oligarchique en s’appuyant sur des mécanismes de fonctionnement plus agiles. C’est en 2001 que cette stratégie managériale a été initiée pour la première fois aux Etats-Unis par Brian Robertson, président de la firme Ternay Softwares.

Management Holacratique, la suppression de la hiérarchie

La particularité de l’holacratie en management c’est qu’elle supprime toute forme de hiérarchie. Ainsi au sein d’une entreprise la notion d’organigramme disparaît et les collaborateurs ne se réfèrent plus à un dirigeant dans l’accomplissement des tâches qui leurs sont confiées. Il s’agit d’un management horizontal dans lequel chaque équipe de la structure est autonome est décisionnaire. Les salariés sont ainsi indépendants et responsables de leurs propres missions.

Contrairement aux techniques de management classiques qui évoluent en pyramide, l’holacratie connaît une évolution en cercles regroupant ainsi les collaborateurs de l’entreprise dont le rôle se rapproche. Chaque employé peut d’ailleurs avoir plusieurs rôles variés en fonction de sa charge de travail et de ses compétences.

Lorsqu’une entreprise opte pour les techniques de management de l’holacratie, elle met en place régulièrement ce que l’on appelle des réunions de gouvernance. Au sein de ces réunions, les problèmes sont exposés, les tensions accumulées sont évacuées et une réflexion collective permet d’étayer des solutions.

Le succès de l’holacratie chez les PME et TPE

L’holacratie peut s’appliquer à tous les secteurs d’activités et à tout type d’entreprise, qu’il s’agisse de startup, de petites ou grosses entreprises. En France des grands groupes ont partiellement mis en place un système holacratique comme Danone, Auchan ou encore Castorama. En revanche, la plus grosse structure qui a tenté l’expérience de cette forme de management novatrice est Zappos, spécialisée dans la vente de chaussures en ligne embauchant pas moins de 1500 personnes. Ayant pour ambition de devenir plus souple et de se développer sans être ralenti par un manque de maniabilité, l’entreprise a expérimenté l’holacratie en misant tout sur la créativité et les idées de tous les collaborateurs. D’autres PME commencent à expérimenter cette stratégie de management agil comme Scarabé ou Biocoop.