Qu’est ce qu’un hacker ?

Lorsque les gens entendent le mot Hacker, ils pensent directement au “piratage informatique”. D’après sa définition, un hacker est un informaticien qui utilise ses connaissances en informatique pour contourner les protections d’un logiciel ou pour s’introduire frauduleusement dans un système informatique. Ce mot est tout de suite assimilé à l’illégalité, et bien que de nombreux hackers utilisent leurs compétences à des fins malveillantes, un hacker n’est pas forcément un cybercriminel. 

Les différents types d’hackers

Les “black hat hackers”, soit les pirates informatiques, sont des cybercriminels. Ils utilisent leurs compétences pour contourner les systèmes de cybersécurité et accéder de façon illégale aux ordinateurs pour dérober leurs données. Par toutes sortes de cyberattaques, ils volent, fraudent ou espionnent leur proie. L’objectif du « black hat hacker » est de gagner de l’argent, en le volant, en vendant des informations piratées ou en extorquant directement de l’argent.

Les “White hat hackers” : les pirates éthiques et bienveillants. Ce sont des spécialistes de la sécurité informatique qui utilisent leur savoir-faire de façon éthique et bienveillante pour aider les entreprises à renforcer leurs systèmes de sécurité. Leur but est d’entrer dans les systèmes de l’entreprise afin d’y trouver les éventuelles failles et vulnérabilités afin de les corriger. 

Enfin, il y a également les « Grey hat hackers », qui se trouvent entre les deux. Ce ne sont pas des cybercriminels mais contrairement aux pirates éthiques qui disposent de la permission pour pénétrer dans les systèmes informatiques et tester leurs vulnérabilités, les « grey hat hackers » se passent de cette permission. Ils s’infiltrent et exploitent les vulnérabilités des entreprises en proposant leurs services moyennant récompense financière.

 

VOUS AVEZ UNE IDÉE DE PROJET ? PARLONS-EN