Les trois “types” de données

Les données First Party désignent les données collectées directement par l’annonceur auprès des clients, prospects, et visiteurs. Ces données sont dites “propriétaires” car elles appartiennent à l’annonceur. Il en existe deux types : les données déclaratives, qui sont les données déclarées par les clients dès lors qu’ils remplissent un formulaire (nom, prénom, adresse mail etc.); et les données comportementales qui désignent l’ensemble des actions réalisées par les visiteurs sur un site. Collectées par le biais d’un cookie par exemple, elles permettent de suivre ce que fait l’utilisateur durant sa navigation.

Ces données sont très importantes pour diverses raisons. Tout d’abord, ce sont celles dont la qualité et la pertinence sont les plus justes, car elles proviennent des internautes qui ont un réel intérêt pour votre marque. De plus, elles sont engendrées par votre site sans intermédiaire. Elles sont donc faciles à collecter et à gérer. Enfin, elles sont peu onéreuses et beaucoup moins sujettes à des problèmes d’éthique, car vous savez d’où elles proviennent.

Les données Second Party sont des données qui ont été acquises auprès d’un partenaire qui les a lui-même collectées. 

Enfin, les données Third Party sont des données déclaratives ou comportementales qui sont acquises auprès d’un tiers qui ne les a lui-même pas collecté. Ces données peuvent être communiquées par des régies publicitaires, des spécialistes de la donnée ou encore des data marketplace qui ont tiré leur matière des sites plateforme sur lesquels les utilisateurs laissent leurs informations. Ces données, transmises par ces fournisseurs permettent au site internet qui les utilise de proposer une offre personnalisée à l’internaute dès lors qu’il arrive sur le site, alors même qu’il s’agit de sa première visite. Ce sont des données diverses (contact, qualification, intention) dont la qualité, contrairement aux données First Party, n’est pas maîtrisée. 

VOUS AVEZ UNE IDÉE DE PROJET ? PARLONS-EN