A/B testing, comparer deux pages web

Le principe de l’A/B testing est de comparer deux versions d’un objet ou d’une interface web afin de déterminer laquelle des deux est la plus performante. Ce procédé, antérieur à l’essor d’Internet, s’applique à tous les sites internet, quel que soit leur objectif. Cela permet ainsi de déterminer les pages web les plus efficaces pour déclencher l’achat sur une plateforme de vente en ligne ou les pages web les plus consultées sur un site d’actualité par exemple.

En A/B testing, deux versions d’une page web sont ainsi créées et sont ensuite diffusées de manière aléatoire aux internautes. Une partie des utilisateurs aura accès à la version A et l’autre partie à la version B. Dans chacune des versions, deux éléments diffèrent. Il peut s’agir d’une bannière, de titres, de descriptions, d’une image, de vidéos ou du design de la page. Une analyse permet ensuite de définir l’impact de chacune des deux versions auprès des internautes selon différents indicateurs comme le taux de conversion, le taux de rebond ou encore le temps moyens passé sur le site. Cette analyse permet ainsi de définir quelle version est la plus efficace selon les objectifs du site internet.

MVT et Test Bandit, différentes techniques de l’A/B testing

En A/B testing il existe différentes méthodes de test comme le MVT. Littéralement Test multi-varié, cela permet de tester non pas un changement, mais plusieurs, de manière simultanée sur une page web. Contrairement à une stratégie d’A/B testing classique qui va comparer deux éléments, le MVT test plusieurs changements. On utilise généralement des outils spécifiques qui permettent de générer automatiquement toutes sortes de variantes prédéfinies. En revanche, pour exploiter toutes les variantes et ainsi obtenir des statistiques significatives, cette technique est mise en place uniquement pour les sites internet possédant un très gros volume de trafic.

Autre méthode, le Test Bandit ou test à allocation dynamique de trafic permet grâce à un algorithme de rediriger automatiquement et graduellement une part croissante de trafic vers la variation la plus efficace.