Qu’est ce que la cybersécurité ?

Vivre dans un monde aussi connecté nous rend potentiellement vulnérables à des cyberattaques. Ainsi, pour assurer le bon fonctionnement de notre société, il est essentiel de sécuriser nos entreprises et nos organisations et cela passe par la cybersécurité

La cybersécurité désigne l’ensemble des moyens techniques, organisationnels, juridiques et humains conçus pour protéger l’ensemble des actifs technologiques tels que les ordinateurs, les programmes, les réseaux et les données, contre les différentes attaques numériques et les accès non autorisés.

Les concepts de la cybersécurité

Afin de protéger les organisations et les informations personnelles de leurs salariés, les dirigeants doivent garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données qui y circulent, soit les trois concepts de la cybersécurité.

Ainsi on entend par confidentialité le fait de garantir que l’information est lue et consultée uniquement par ceux qui en ont le droit et l’accès. Seules les personnes identifiées et autorisées ont accès aux informations qui leur sont destinées. L’intégrité correspond au fait de s’assurer que l’information à laquelle on a accès est la bonne et qu’elle n’a pas été altérée ou modifiée de manière volontaire dans sa forme ni son fond lors de sa transmission ou son stockage. Enfin, la disponibilité désigne le fait de garantir que l’information est accessible (lisible et consultable). 

Les piliers de la cybersécurité

Une bonne cybersécurité repose sur trois piliers, qui doivent se compléter pour une protection efficace contre les cyberattaques. Tout d’abord, l’aspect humain est essentiel. Les employés/utilisateurs doivent être formés sur les risques et sur les bonnes pratiques de sécurité à prendre en compte lorsqu’ils utilisent leur appareil (comme choisir des mots de passe forts, ou se méfier des pièces jointes d’ email, etc.). Une sécurité informatique efficace repose également sur le process. Les entreprises doivent connaître leur système d’information pour maîtriser les risques encourus et disposer d’un cadre afin de gérer les cyberattaques qui ont été tentées. Ces démarches permettent d’identifier les attaques, de détecter les éventuelles menaces et de déterminer quelles sont les données critiques pour mieux les protéger. Enfin, la technologie est essentielle pour protéger les entités d’une entreprise (terminaux, les réseaux, le cloud) des cyberattaques.

Les types de cybermenaces

L’aire des objets connectés est aussi celle de la multiplication des données. Pour savoir se protéger, il est important de savoir quels sont les menaces courantes : 

  • Malware : type de logiciel conçu pour causer des dommages à un ordinateur.
  • Phishing : pratique qui vise à envoyer des email frauduleux en se faisant passer pour une entité de confiance pour voler des données sensibles, telles que le numéro de carte bleue ou un mot de passe.
  • Ransomwares : il s’agit d’un logiciel malveillant conçu pour extorquer de l’argent. Un utilisateur va prendre le contrôle d’un ordinateur et bloquer l’accès au système informatique jusqu’à ce qu’une rançon soit payée.
  • L’ingénierie sociale : manipulation psychologique de la part des hackers pour inciter les utilisateurs à révéler des informations sensibles.

VOUS AVEZ UNE IDÉE DE PROJET ? PARLONS-EN